Des primaires à Nice pour les municipales de 2014

Tous les militants se souviennent du combat fratricide entre les deux Patrick lors des dernières municipales, Patrick Mottard préférant ne pas se soumettre aux votes des militants dans un parti vérouillé d’une main de fer par Patrick Allemand.

Le Congrès de Reims a mis au grand jour les moeurs du Parti socialiste incapable d’organiser un vote sans tricherie. Après le succès populaire des primaires ouvertes, il serait impensable que les investitures des grandes villes aux prochaines municipales soient déterminées par des votes internes qui n’ont aucune légitimité, d’une part à cause de l’impossibilité de garantir un vote sans irrégularité, d’autre part à cause du nombre ridiculement faible de militants.

Il est donc indispensable que le Parti socialiste azuréen organise des primaires ouvertes à l’ensemble de la population pour les municipales de 2014. A n’en pas douter, un ancien ségoléniste comme Patrick Allemand, adepte de la démocratie participative, n’hésitera pas une seconde à le faire.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Des primaires à Nice pour les municipales de 2014

  1. hughes dit :

    C’est vrai que ça serait marrant des primaires à NICE :
    ALLEMAND, CUTURELLO,DOREJO,NAKACHE,MOTTARD,PICARD,ça remplacerait les urnes bourrées,les morts qui votent, les faux adhérents,les accords bidons ou faux,les fausses cartes, les vraix exclus,les votants doubles,les courtisans,les faux opposants…….Mais gaffe ça pourrait donner des idées à Estrosi!

  2. fabrice dit :

    Intéressant en effet les primaires sur Nice. A EELV, on regardera ça de près.

  3. RAPPEL

    Voilà ce que j’ai déclaré, le 22 septembre 2007 :

    « Depuis 2004, le PRG a crée un collectif avec les écologistes indépendants et de nombreuses personnalités du monde associatif. Cette dynamique avait vocation soit à être elle-même une plate-forme de rassemblement, soit à s’intégrer dans une grande liste d’union susceptible de battre la droite… Force est de constater qu’aujourd’hui, les conditions pour qu’une telle liste existe ne sont pas réunies. Et ce n’est pas étonnant ! En effet, la procédure retenue n’est pas la bonne ; il est évident qu’il n’appartient pas aux seuls socialistes de désigner la tête de liste de la gauche rassemblée… C’est à l’ensemble des militants – voire des sympathisants – des formations politiques de gauche de le faire. Vous l’avez compris : nous proposons à nos partenaires des « primaires à l’italienne » pour débloquer la situation niçoise ! »

    Pour lire l’article en ligne : http://www.prg06.fr/spip.php?article196

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s