Les petits bourgeois socialistes et les largesses fiscales de Nicolas Sarkozy

Un des enjeux de l’élection présidentielle de 2012 est le retour à l’équilibre budgétaire et la réforme fiscale.

En début de semaine Laurent Fabius dénonçait le coût du bouclier fiscal estimé à environ 400 millions d’euros. Bien sûr le bouclier fiscal est le symbole de l’injustice sociale consistant à protéger les plus riches de toutes augmentations d’impôt, protégés par un seuil maximal. Il contribue à rendre dégressif l’impôt sur le revenu, ce qui est un comble. Mais citer ad nauseam ce bouclier est assez démagogique. Laurent Fabius est tenu pour le responsable de ne pas inclure dans l’assiette de l’ISF les oeuvres d’art. Ainsi, la fortune colossale d’Anne Sinclair, dont personne ne connaît le montant exact,  n’est pas assujettie à l’ISF. En revanche une personne possédant pour seul patrimoine un bien immobilier d’un million et demi d’euros est assujetti à l’ISF. Est-ce cela la justice sociale proposée par les socialistes ? Exonérer des personnes ayant des patrimoines stratosphériques et matraquer les classes supérieures ?

Un autre exemple est l’allégement des droits de succession de la loi TEPA. C’est la mesure la plus populaire de Nicolas Sarkozy. Le programme des socialistes prévoit de revenir sur cette mesure de manière très floue : « Nous rétablirons des droits de
succession sur les héritages les plus importants« . Or l’exonération des droits de succession est censée concerner les petites successions.  Cette exonération consiste en un abattement de 150 000 euros par enfant. Même mes amis « socialistes » considèrent qu’effectivement 150 000 euros est une petite succession qui mérite d’être exonérée de toute imposition afin de garder la maison familiale. Vaste rigolade, cela rappelle le paysan de l’île de Ré. Combien de temps faut-il pour rembourser un emprunt de 150 000 euros ? Il faut 20 ans avec un taux annuel de 4% et une mensualité de 900 euros hors assurance. Le taux d’endettement maximal autorisé étant de 33% il faut gagner au moins 2700 euros net par mois, hors le salaire médian en France est de 1600 euros ! Donc dire que 150 000 euros est une petite succession c’est franchement scandaleux. Il faut 20 ans de remboursement avec des mensualités de 900 euros par mois pour acquérir à crédit un capital de 150 000 euros et l’immense majorité des français ne peuvent même pas le faire ! Dans ces conditions prétendre qu’un héritage de 150 000 euros est une petite succession en dit sur la sociologie des militants « socialistes »….

Le coût des allégements de droit de succession est de 2,2 milliards par an, soit 6 fois plus que le bouclier fiscal. Or il n’y a pas plus grand injustice que les successions puisque c’est cela même qui transmet l’inégalité sociale. Il est donc impératif de revenir au barème progressif antérieur. Quelle était l’imposition avant le barème antérieur ? Pour une succession de 300 000 euros pour deux enfants, soit 150 000 euros par enfant, un enfant payait 14 000 euros. Franchement lorsque l’on est « socialiste », peut-on est contre une telle imposition qui est loin d’être confiscatoire. Malheureusement je crois que les socialistes sont incapables d’assumer l’annulation des allègements des droits de succession. Ils en parlent peu et de manière floue, voir par exemple à ce sujet le billet du premier fédéral. Ni François Hollande, pour qui on est riche à 4000 euros par mois, ni Martine Aubry ne parlent explicitement de revenir sur cette réforme qui est la plus populaire du quiquénat de Nicolas Sarkozy. Quant à Laurent Fabius il fustige le bouclier fiscal, ce qui est le comble du cynisme pour celui qui a voulu que les œuvres d’art ne rentrent pas dans l’assiette de l’ISF. Bettencourt sur c’est du pain béni, mais Anne Sinclair c’est normal !

Le programme des socialistes se résume à augmenter le SMIC, embaucher des fonctionnaires et matraquer les classes moyennes en imposant de préférence les revenus du travail plutôt que le capital et les revenus du capital. Quant à entendre des militants « socialistes » dire que 150 000 euros c’est une petite succession tout en étant le chantre de la redistribution et de la lutte contre les inégalités, cela en dit long sur la sociologie petit bourgeois du PS. Au delà de la rhétorique il n’y a pas grande différence idéologique entre le PS et l’UMP…

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Les petits bourgeois socialistes et les largesses fiscales de Nicolas Sarkozy

  1. Jef dit :

    tu adhères quand à l’Ump ?

  2. lebiscarraenchaine dit :

    J’ai du mal à suivre…. dire qu’une succession de 150 000 euros doit être imposée et préférer la taxation du capital à celle du travail cela serait un signe que l’on va adhérer à l’UMP ? Tu dois inverser les rôles….

  3. Jef dit :

    Relis ton post…

  4. lebiscarraenchaine dit :

    J’ai beau lire et relire, je ne vois rien. Je compte sur toi pour m’éclairer ! Exprime-toi !

  5. liline dit :

    Si je suis d’accord avec vous sur les oeuvres d’art et le scandale que cela représente, je le suis moins sur l’histoire des 150000 euros. Je fais partie de ceux qui ont payé 20 ans avec deux petists salaires un logement dans une cité populaire, et oui on s’est saigné comme vous le dites justement!
    Or je ne vois pas ce qu’il y a de scandaleux à léguer à ma fille un logement estimé à 200000 euros et être en partie éxonéré de droits de sucession. Je n’ia pas l’impression d’être un nanti, par les temps qui courent c’est un coup de main sérieux à mon enfants pour sa vie!
    De plus en accédant, j’ai laissé un logement vacant hlm, pour le plus grand bonheur de celui qui a loué après moi!
    Pour le reste, le ps, s’il n’y avait que sur cette question que le ps était flou….ça se saurait!
    Enfin concernant la remarque de jef, il ne sait pas faire dans la nuance en ce moment! lisez son blog! dès que vous éméttez un avis contraire, il vous qualifie de sippôt de sarkozy….il a besoin de repos!
    Liline

  6. lebiscarraenchaine dit :

    Non il n’y a rien de scandaleux à vouloir léguer un bien de 200 000 euros et être en partie exonéré de droits de succession. C’était même le cas avant la loi TEPA !
    Ce que je souhaite c’est que l’on revienne sur l’allégement. C’est qu’il y a rien de scandaleux non plus de payer 15 000 euros de droit de mutation pour hériter de 150 000 euros.
    Pourquoi faut-il revenir sur cet allégement ? Il va falloir augmenter les impôts pour rembourser la dette et je préfère que l’on augmente les droits de succession qui transmet l’inégalité plutôt que le travail. Ce n’est pas en allégeant les droits de succession que l’on réhabilite la valeur travail, en revanche on crée une société de rentiers. C’est la prouesse de Sarkozy d’avoir fait croire qu’il réhabilitait la valeur travail en favorisant une société de rentiers.
    Un impôt redistributif qui soit socialement acceptable doit avoir une assiette large et être très progressif.

  7. RONALD dit :

    Ben moi je trouve totalement scandaleux que l’on collecte 15000euros de droit de mutations pour 150000 euros d’héritage!
    Ces droits ont dèja été payé lors de l’acquisition! Plus les intérêts de prêts sur 20 ans souvent, plus la taxe foncière! Pas étonnant que personne ne quitte les logements HLM.
    Les SDF ont un bel avenir devant! car la france n’est pas prête à pouvoir loger tous ses citoyens, en continuant à raquêter les locataires, où les petits propriétaires!
    C’est un véritable raisonnement de Kmer rouge votre approche de la question, où bien de François de closet!
    Ronald T

  8. John Nemo dit :

    Bonsoir,
    Je suis désolé de vous contredire mais vos calculs ressemblent à la machine broyeuse, en toute bonne foi républicaine bien sûr, des agents du fisc. Pourquoi ?
    Si vous êtes de gauuuuuche, vous conviendrez que 14000 euros ne sont pas rien. Même si vous êtes Maastrichien (vous parlez de la dette qui met en danger le très très cher euro), donnez-vous la peine de la conversion € vers Francs, cela remet les pendules à l’heure ! Concernant votre calcul, exact au demeurant, vous pensez qu’il vous permet de justifier la confiscation fiscale de la maison familiale faute de pouvoir abonder l’impôt. L’ennui est que vous négligez le différentiel entre l’augmentation des salaires et l’appréciation de l’immobilier. J’ai vu des employés de catégorie C se retrouver à la porte de leur maison de famille au décès de leurs parents. Et vous défendez votre soviétisme obtus en évoquant à leur propos le terme de ‘rentiers’ ? Vous êtes nul, nul politiquement, nul économiquement et plus grave, nul moralement : vous êtes une propagande vivante pour le F.N. !
    Au risque de vous choquer, je tiens à insister sur le triste fait que les fauchés le sont de par leur bêtise abyssale, leur égoïsme d’animaux primitifs, leur manque de solidarité. Pas de syndiqués, pas de mouvements de masse, pas d’investissement dans la chose politique. Résultat : les salaires sur lesquels vous basez vos calculs ont une médiane très basse mais due essentiellement à la veulerie des exploités concernés. Alors, en guise de solution, confisquer des biens familiaux pour générer de l’assistanat qui entretiendra les bourricots dans leur passivité est … tordu, scandaleux et immoral.
    Au lieu de toujours chercher comment tondre les derniers moutons qui portent un peu de laine grâce au petit pécule légué par leurs parents (et sur lequel, voleur et bandit ‘républicain’, je vous le rappelle, l’Etat s’est déjà servi au moment de la mutation, au moment des impôts fonciers, au moment des impôts locaux, au moment de la T.V.A. sur les frais d’entretien …) en lieu et place de ces tristes réflexes de la plus crasse des malhonnêteté – vous justifiez approximativement une confiscation qui n’est qu’un appauvrissement particulier sous forme de dégringolade collective continue – proposez donc le moyen de relever la pathétique médiane sur laquelle vous avez bâti votre triste argumentaire. Battez-vous pour que les plus modestes exigent le relèvement de leurs minables salaires. Vous commencerez alors à servir la Gauche, ses vrais idéaux de progrès sociaux et votre Pays !

  9. lebiscarraenchaine dit :

    Heureusement que Sarkozy a été élu pour supprimer cette machine broyeuse de khmer rouge ! Vu que le PS est censé rétablir cette machine broyeuse des droits de mutation tels qu’ils étaient avant la loi TEPA, je pense que Sarkozy a de bonnes chances d’être réélu. La démagogie, ça marche !
    @Liline/Ronald, merci d’utiliser le même pseudo 🙂

  10. RONALD dit :

    Pourquoi voulez vous que l’on utilise le même pseudo? Dans un couple l’épouse n’a plus le droit de s’exprimer? Et si un couple s’exprime sur votre blog, il doit le préciser par avance au grand timonier? Etonnant!
    Ronald et liline THIEBAULT

  11. John Nemo dit :

    Tout d’abord, vous ne répondez pas ou à côté, ce qui bien est le signe d’une pensée chassieuse. Je vous le répète : le problème fondamental est la dépréciation des salaires. Je vous demande donc des propositions chiffrées et structurées sur ce problème à l’image de ce que vous avez mené sur les successions (euh, en évitant, peut-être, de mélanger la fortune Sinclair avec l’appartement à 150000€ !). Mais cette démarche risque de déplaire à vos amis les écologistes intégristes (je reviendrai sur ce concept plus loin, promis !). En effet, en 2009, vous trouviez intéressants ces tenants de la décroissance – autre mot policé pour la dégringolade sociale programmée des plus modestes – en considérant … un juge comme une solution politique possible.
    Ce recul social qu’a constitué la mise en application de Maastricht et de l’€ dont vous envisagez sereinement de faire rembourser par la classe moyenne les aléas, ce traité et cette ouverture au nom d’un internationalisme fumeux donc, ont appauvri ceux que vous faites semblant de défendre. C’est … Jacques Delors , le père de Martine Delors, Martine Aubry ou que sais-je, qui le dit ici :
    http://horizons.typepad.fr/accueil/2009/01/la-vrit-sort-de-la-bouche-des-vieillards.html
    De plus, me dire que je souhaite la réélection de Sarkozy alors que j’insiste sur le devenir des salaires est une escroquerie de plus. Chacun sait que le Président se moque des salaires comme de la question du chômage qui met une pression à la baisse sur les rémunérations : sachant d’où ce triste sire vient et connaissant ses soutiens, il fallait oser me dire cela : vous l’avez commis.
    Enfin, je voudrais en terminer avec le problème de l’intégrisme. Votre façon de ‘penser’ la politique est typique de cette gauche qui préfère un monde fantasmé, vu au travers d’une interprétation idéologique du réel. Les résultats sont toujours les mêmes en fin de compte : terrifiants pour ceux, justement, qu’ils étaient censés aider. Je peux vous fournir un inventaire de tous ces errements et de leur résultats catastrophiques mais vous devez les connaître aussi bien que moi. L’ennui est que vous et les vôtres représentez les 1 ou 2% indispensables à la constitution de toute majorité ‘démocratique’. Une bonne illustration de ce mécanisme délétère est la frange intégriste orthodoxe du monde politique israélien et donc les excès expliquent, pour partie, les abominations de cette partie du monde. Continuez donc ainsi, on ne change pas une approche qui perd : c’est un réflexe très français !
    Et pendant ce temps, le F.N. …

  12. AQUOI Serge dit :

    A mourir de rire le message intitulé » ralliés et opposants » sur le blog du 1er fossoyeur fédéral du ps, aucune précision par ailleurs sur la classification de l’ex-membre- actrice de changer d’ère….
    AQUOI Serge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s