Dans le droit fil d’Estrosi, les municipalités socialistes interdisent la vente d’alcool à emporter

Estrosi avait promulgué en mars 2010 un arrêté imposant aux épiceries de nuit de fermer à 23 heures pour mettre un terme aux « troubles à l’ordre public » liés à la vente d’alcool la nuit, arrêté qui avait été annulé quelques semaines après par le Tribunal administratif à la grande satisfaction du patron socialiste des Alpes-Maritimes, Patrick Allemand qui déclarait: « c’est un premier coup d’arrêt pour Christian Estrosi qui multiplie depuis des mois des arrêtés interdisant ceci ou cela« .

Mais voilà, ce qu’Estrosi n’a pas réussi à faire, Paris et Lyon le font, non pas en imposant une fermeture des épiceries mais en interdisant simplement la vente de boisson à emporter après 22 heures, ce qui revient strictement au même, car comme le déclare un épicier de Lyon qui désormais ferme son épicerie après 22 heures : « Après 22 heures, ce ne sont pas des patates ou des carottes que je vends, mais à 95% de l’alcool.« 

Pour Patrick Allemand, l’alcoolisation des jeunes sur la voie publique n’est visiblement pas un problème bien important.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Dans le droit fil d’Estrosi, les municipalités socialistes interdisent la vente d’alcool à emporter

  1. slinn dit :

    j’ai toujours pensé qu’Estrosi était un socialiste……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s