Boboland : légaliser la consommation de cannabis et autoriser le mariage gay

Le rapport de Terra Nova : « Gauche, quelle majorité électorale pour 2012 ? » a suscité de nombreuses réactions alimentées par une polémique politicienne créée par Jean-François Coppé : Terra Nova proposerait de « dire adieu » aux classes populaires.

Parmi les articles répondant aux critiques du rapport de Terra Nova, « Les valeurs culturelles sont au coeur du clivage gauche-droite », écrit par Etienne Schweisguth, directeur de recherche au CNRS, est passionnant.

Une des principales critiques serait que le rapport de Terra Nova trahit un mépris de la classe ouvrière. A cela Etienne Schweisguth répond : S’inscrivant dans la tradition marxiste de glorification de la classe ouvrière, de tels reproches traduisent une vision  manichéenne de la hiérarchie sociale, où le mal est nécessairement du côté des dominants et le bien du côté des dominés. Désacraliser tant soit peu la classe ouvrière, c’est remettre en cause ce qui constitue la clé de voute de leur système idéologique.

J’ai souvent remarqué cette glorification de la classe ouvrière par des bobos « socialistes » appartenant à ce que l’on appelle « l’aile gauche » du PS, c’est-à-dire le courant de Monsieur Hamon. La traduction militante de cette vision manichéenne est bien évidemment la haine de l’autre, celui qui ne soumet pas à ce caporalisme idéologique. Le point orgue de cette haine a été le congrès de Reims. Pour les partisans de Monsieur Hamon, Ségolène Royal avait en une nuit détruit à elle seule le Parti socialiste supposé défendre la classe ouvrière, ce même parti qui les avait fait tant « rêvé » !

Etienne Schweisguth continue : force est de reconnaître que les tendances xénophobes et le rigorisme sécuritaire sont plus répandus dans les milieux populaires que dans les classes supérieures. Ce qui était exactement la conclusion de mon billet Syllogisme.

Les propositions poussées aujourd’hui par le PS, à savoir la légalisation de la consommation du cannabis et le mariage gay, ne s’adressent pas nécessairement en priorité à la classe ouvrière, qui n’a plus du tout la même composition qu’en 1981. On est plutôt chez Boboland ! Et ce n’est pas non plus EELV qui va reconquérir le vote ouvrier. Au mieux ils attireront les bobos volatils tentés par un vote centriste/PS mais qui veulent se chauffer à la tourbe et manger bio.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Boboland : légaliser la consommation de cannabis et autoriser le mariage gay

  1. Jef dit :

    Boboland ? Post d’un expert en la matière.

  2. lebiscarraenchaine dit :

    Tu n’as rien à m’envier, tu fais autorité en la matière, un érudit, une véritable sommité indépassable ! Avec un surmoi marxiste bien prononcé en prime. Ton post du jour l’illustre à merveille, le dernier paragraphe est juste monumental. Un chef-d’œuvre.

  3. ERIC dit :

    Heureusement Martine AUBRY a été très claire hier soir! Elle dit catégoriquement NON à la légalisation du cannabis demandé par tous ces fumeurs de moquette…..
    Loïc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s