Du succès d’Europe-Ecologie aux européennes au repli sur soi

Le congrès décentralisé d’EELV traduit un net repli sur soi regrettable et est un échec cinglant pour Daniel Cohn-Bendit, alors que sans lui l’extraordinaire aventure d’EELV n’aurait jamais existé. Faut-il rappeler qu’aux dernières élections européennes Europe-Ecologie faisait jeu égal avec le PS en obtenant le même nombre de députés européens ?

En effet, l’abstention est particulièrement élevée, 56% des 15000 adhérents, sans compter les votes par procuration. On comprend la déception de Daniel Cohn-Bendit. Il avait bien raison de dénoncer le fonctionnement pseudo-démocratique du parti « Les Verts ». Il suffit de voir l’arrogance de certains élus « historiques » sur certains blogs locaux ! A la question de savoir à combien de voix correspondent les 14,5% obtenus par une obscure motion en PACA, ce qui est pourtant la première question à poser,  un(e) élu(e) « historique » répond avec une certaine arrogance déplacée : « Eh bien ça représente exactement 14,5% des adhérents de PACA qui avaient bien voulu venir. A question … réponse ... » Au-delà de cette morgue, on comprend bien qu’un adhérent doit être adoubé après une inquisition d’un autre âge, à propos de laquelle Daniel Cohn-Bendit écrivait : « Pourquoi un simple « clic » ne peut suffire pour être adhérent et qu’il faut en passer par « l’inquisition de la validation » de la part d’un comité politique régional ? « 

A lire plusieurs blogs sur les manœuvres des différentes bandes rivales, on se dit que le succès des Européennes d’Europe-Ecologie n’est pas près de se reproduire malgré les postures incantatoires des « vrais » militants clamant être la deuxième force politique du pays et annonçant la mort fantasmée du PS, qui reste bien le premier parti en nombre d’élus.

Avec 6000 à 7000 voix pour un congrès, la force écologique créée par Cohn-Bendit qui avait fait naître un immense espoir se réduit comme une peau de chagrin, s’éclipsant derrière des pratiques bureaucratiques qui, malheureusement, n’ont rien à envier au PS. EELV est désormais entre les mains de « vrais » militants, dont un grand nombre sont des transfuges du PS. Je comprends que Daniel Cohn-Bendit ne souhaite pas se rendre au congrès national à La Rochelle le week-end prochain. Mieux vaut aller au Puy du fou visiter sa cité médiévale.

A lire un témoignage édifiant sur la structure oligarchique d’EELV. La politique à l’ancienne comme on l’aime…..Témoignage que j’ai tendance à croire quand je vois ici certain(e)s élu(e)s Verts s’autoproclamer arbitre de l’honnêteté intellectuelle. Ce qui ne fait que confirmer ce que décrit Liepitz sur son blog. Ces partis à l’ancienne repose sur l’idée : « Hors de mon église, point de salut. Cette prophétie devient auto-réalisatrice« .

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Du succès d’Europe-Ecologie aux européennes au repli sur soi

  1. fabrice dit :

    Mon cher stéphane, je comprends ta déception. Dany ne sera pas le nouveau secrétaire national des écolos. Il me semble que tu es aveuglé par ta haine des partis politiques. C’est donc parce qu’il y a 56 % d’abstention sur les 15 000 adhérents que le choix serait illégitime et non démocratique ? Pour moi les absents ont toujours torts lorsqu’ils ne s’expriment pas et encore plus dans une organisation politique.
    C’est vrai qu’au PS vous avez des taux de participation beaucoup plus forts, quand les 250-400 adhérents (on ne sait plus trop) de nice rive gauche viennent voter, ça fait chaud au coeur de voir des sections pléthoriques faire oeuvre d’abnégation politique. Chez nous, on ne paye pas sa cotisation le jour du vote et on ne rembourse pas les cotisations
    Les urnes chez nous ne circulent pas dans des coffres de voitures. Chez nous le lieu de vote est unique pour une région, il n’est pas disséminé dans les n permanence du PS. Chez nous, on se rassemble un WE, on débat sur les motions puis on vote. Chez nous, la désignation des délégués au congrès se fait en scéance pleinière des signataires de la motion. Dis moi qui au PS désigne les délégués au congrès ? Est ce une réunion des signataires , ou est ce uniquement la tête de gondole mandataire de la motion ?
    Chez toi, on te convoque pour choisir une écurie menée par un chef ou cheftaine .
    C’est vrai ton PS lors d’un congrès est une vrai exemple de fonctionnement démocratique et respecte le principe un homme une voix.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s